Livraison offerte à partir de 49 € de commande – Paiement sécurisé par CB ou Paypal

huile essentielle : pureté, qualité et utilisation

Conseilshuile essentielle : pureté, qualité et utilisation

Lorsque nous avons recours aux huiles essentielles, il n’est pas toujours évident de savoir si ces dernières doivent être diluées ou utilisées pures.

En aromathérapie, on attend des huiles essentielles qu’elles soient efficaces rapidement tout en préservant la zone d’application des potentielles irritations.

Alors quels sont les critères à prendre en compte pour bien choisir son huile essentielle ? Pourquoi choisir une huile essentielle pure et sous quelle forme l’utiliser ?

Comment choisir son huile essentielle ?

Choisir une huile essentielle pure et chémotypée

Afin de garantir la qualité et l’efficacité d’une huile essentielle, il est primordial de l’acheter 100% pure. Le flacon doit contenir uniquement les molécules aromatiques que l’on obtient grâce à la dilatation d’une plante. De cette manière, l’huile va conserver toutes ses vertus thérapeutiques.

C’est notamment important pour les huiles qui viennent des pays lointains et qui sont susceptibles de subir des dilutions avant même d’être dans les rayons.

Il est également préférable d’opter pour une huile essentielle chémotypée. Dans le domaine de l’aromathérapie, un chémotype désigne une carte d’identité de l’huile essentielle et permet de différencier les huiles essentielles issues de la même espèce de plante.

Le chémotype permet de distinguer clairement les propriétés thérapeutiques de l’huile qui peuvent varier d’une sous-espèce à une autre. Plusieurs facteurs tels que le climat, l’ensoleillement, la période de récolte ou encore le lieu de culture peuvent exercer une influence sur le chémotype d’une huile essentielle.

Opter pour une huile essentielle 100% naturelle et bio

De plus en plus de marques élargissent leurs gammes d’huiles essentielles en proposant des produits bio. L’écart de prix pouvant être important, on peut se demander si ce facteur doit être pris en compte.

La réponse est oui, pour 3 raisons en particulier :

  • La santé : en effet, opter pour des huiles essentielles bio et naturelles permet d’assurer l’absence de traces de pesticides qui pourraient nuire à la santé. L’aromathérapie étant une pratique naturelle, ce critère doit attirer l’attention.

  • La qualité et la traçabilité : les organismes de certification qui délivrent le label bio montrent une certaine exigence quant à la qualité des huiles essentielles. La traçabilité ainsi que la transparence du produit constituent une base solide pour assurer la qualité de l’huile essentielle.

  • La protection des écosystèmes : l’agriculture biologique permet de préserver durablement l’environnement en évitant l’utilisation des pesticides, mais également de protéger la faune et la flore.

Dans quels cas utiliser une huile essentielle pure ?

Chez les adultes

De manière générale, on utilise beaucoup d’huiles essentielles en application cutanée. Souvent compatibles avec la peau des adultes, il est possible d’appliquer les huiles essentielles pures pour assurer un passage rapide dans le sang.

Mais seulement certaines huiles s’utilisent pures, notamment à cause de la très forte concentration en principes actifs. Selon la sensibilité de chaque personne, une huile pure peut avoir tendance à provoquer des réactions allergiques et irriter la surface de la peau.

Avant toute utilisation, il est important de réaliser un test allergique en appliquant 2 à 3 gouttes dans le creux du coude. Si au bout de 24h la zone reste intacte et sans aucune rougeur, alors le produit peut être utilisé sans crainte.

En application localisée

Certaines huiles essentielles sont plus enclines que d’autres à s’utiliser pures. Par exemple, la peau tolère très bien l’huile essentielle de Tea tree. Elle est une référence en matière de soins naturels pour l’acné, les plaies et autres lésions cutanées telles que les mycoses.

Pour une application ciblée comme un bouton ou une piqûre de moustique, on peut appliquer cette huile pure. Attention toutefois si la peau est de nature sensible et réactive, il est conseillé de la diluer.

On déconseille également l’usage d’huiles essentielles sous n’importe quelle forme durant les 3 premiers mois de grossesse. En cas de doutes ou d’interrogations, il est possible de demander conseil au médecin.

Dans quels cas utiliser une huile essentielle diluée ?

Lors des traitements de longue durée

Les pathologies complexes tels que l’eczéma, l’arthrose ou encore les troubles du sommeil nécessitent un traitement de longue durée.

En appliquant l’huile essentielle pure, elle aura tendance à pénétrer directement dans le sang et son effet sera réduit. Ainsi, diluer une huile essentielle en respectant les taux de dilution permettra d’augmenter sa durée d’action.

En effet, dans le cas d’une lésion cutanée conséquente, il est préférable de réaliser une dilution avec une huile végétale. Etant plus grasse que l’huile essentielle, elle aura pour but de ralentir le processus de pénétration. Les huiles végétales offrent également une bonne complémentarité en termes de bienfaits.

Il faut tout de même garder en tête que plus l’huile végétale sera grasse, plus le ressenti sur la peau sera gras. C’est pourquoi, il faut faire attention quant au choix du produit.

Certaines huiles végétales sont comédogènes comme l’huile de ricin ou de coco. Elles causent, en effet, des points noirs et des boutons. Les huiles végétales de jojoba et d’amande douce conviennent parfois mieux grâce à leur légèreté.

En pédiatrie

En pédiatrie, il est nécessaire de diluer l’huile essentielle puisque la peau d’un enfant est beaucoup plus sensible que celle d’un adulte. Il est donc indispensable de prendre certaines précautions.

On considère certaines huiles comme dermocaustiques ou agressives pour la peau et la plupart d’entre elles peuvent provoquer des irritations.

Les huiles essentielles phénolées telles que la cannelle et le clou de girofle sont déconseillées pour un usage chez l’enfant. De par leur forte acidité, on doit les diluer et les associer à d’autres produits pour éviter tout risque de brûlure. Avant toute utilisation d’huiles essentielles, il est préférable de consulter un professionnel de santé.

Aussi, on ne recommande pas l’utilisation des huiles essentielles chez les enfants avant l’âge de 3 ans sans avis médical. En revanche pour les plus grands, l’huile essentielle de lavande vraie ou officinale est idéale pour réguler le système nerveux.

Tout comme l’huile essentielle de bois de rose, elle possède des propriétés calmantes et antidépressives. En l’utilisant en diffusion, elle peut aider à réduire l’agitation de l’enfant et à améliorer sa qualité du sommeil.

N’hésitez pas à réagir dans les commentaires ↓

Donnez votre avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut →
x
Lore and Science

Rechercher un produit

Utilisez le formulaire ci-dessous pour trouver la plante ou le produit qui vous intére.
Retrouvez-nous sur :
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique