Livraison offerte à partir de 49 € de commande – Paiement sécurisé par CB ou Paypal

Les plantes médicinales au cours de l’histoire

ConseilsLes plantes médicinales au cours de l’histoire

L’usage des plantes médicinales remonte à des siècles avant Jésus-Christ. On les utilisait pour soigner diverses maladies et troubles chez l’Homme mais également chez les animaux.

En effet de nombreux végétaux, même les plus communs comme l’ortie piquante, possèdent des vertus thérapeutiques. Les premières documentations à ce sujet ont été retrouvées chez les Sumériens, les Egyptiens et les Indiens.

Des manuscrits datant de l’Antiquité et du Moyen Age, témoignent de l’importance des plantes dans la vie des humains.

En potion, décoction ou en application directe, certaines plantes telles que la Mandragore sont même associées à la magie.

Premières utilisations des plantes médicinales

D’après les données archéologiques dont on dispose à ce jour, l’Homme a toujours entretenu un lien fort avec les plantes.

Les plantes occupaient une place très importante dans la médecine puisqu’elles représentaient la principale source de remède pour l’Homme. En plus de leur aspect purement nutritif, l’Homme optait notamment pour le poison de certaines plantes pour chasser.

Les premières traces faisant référence à la médecine par les plantes ont été retrouvées gravées sur une tablette d’argile. Les inscriptions ont été rédigées par les Sumériens 3000 avant Jésus-Christ.

Aussi, le premier véritable recueil consacré aux plantes médicinales date du XVIe siècle av. J.-C. En effet, le papyrus d’Ebert est considéré comme le plus ancien traité de l’histoire de la phytothérapie et mentionne de nombreuses recettes à base de plantes et minéraux.

Ce n’est qu’avec l’apparition de l’imprimerie qu’il est devenu possible de quantifier réellement les récits sur les plantes médicinales.

Les plantes médicinales durant l’Antiquité

Au fil du temps, les médecins de l’Antiquité ont pu développer ce que l’on appelle une pharmacopée soit un recueil de remèdes faits à partir de plantes médicinales.

L’ouvrage de Dioscoride, médecin grec de l’armée romaine de Néron, a exercé une importante influence sur les pratiques médicinales occidentales. En effet, ce recueil de la Grèce antique connu sous le nom de « De materia medica », traduit en plusieurs langues était une référence en Europe jusqu’à la fin du XVIIe siècle.

A partir du XVe siècle, l’imprimerie a transformé de manière considérable le domaine de l’herboristerie. Autrefois, les pratiques médicinales se transmettaient oralement de génération en génération.

Cette dernière a permis de répertorier facilement les différentes plantes sur un support écrit. Ainsi, les recueils sont devenus beaucoup plus accessibles aux personnes lettrées.

Les plantes médicinales au cours du Moyen Age

Au Moyen Age, les plantes étaient omniprésentes. Vertus protectrices, divinatoires ou encore maléfiques pour certaines plantes, ces dernières faisaient partie intégrante de la vie des individus.

Voici quelques exemples de plantes médicinales typiques du Moyen Age :

  • La Lavande : Elle était très reconnue pour ses vertus olfactives. Mais on l’utilisait aussi en tant que désinfectant et anti-inflammatoire pour soigner des blessures externes par exemple.

  • La Menthe : On l’appréciait pour son côté gustatif frais et prononcé à la fois. A cette époque, on utilisait diverses espèces de menthe notamment pour remédier aux problèmes d’haleine, de digestion mais aussi pour améliorer les facultés respiratoires.

  • La Sauge :  Salvia en latin, la sauge officinale était employée de diverses manières. En décoction ou dans un bain, elle permettait de soigner les maux de tête, d’estomac mais également de soulager le symptôme des jambes lourdes.

  • La Mandragore : Elle est l’une des plantes les plus redoutées en matière de magie. C’est à l’époque médiévale qu’on lui attribue son pouvoir maléfique. Elle est notamment mentionnée dans le papyrus d’Ebert et se situe aux côtés du chanvre et de l’opium. Durant l’Antiquité, les médecins utilisaient les alcaloïdes de la mandragore en tant qu’anesthésiants.

Jusqu’au XVIe siècle, les plantes médicinales étaient surtout de provenance locale. A partir de cette période, des plantes des pays lointains telles que le thé, le café ou encore le quinquina ont commencé à faire leur apparition.

Ce phénomène a été à l’origine d’une disparité entre les ruraux qui utilisaient uniquement des plantes locales faute de moyens financiers et la population bourgeoise qui pouvait faire usage des plantes étrangères.

Au fil des siècles, de plus en plus de plantes médicinales provenant du monde entier ont été introduites. Au XVIIIe siècle, près de 70% de plantes que l’on retrouve chez un apothicaire sont importées.

Les plantes médicinales et la médecine moderne

Le XIXe siècle marque une véritable rupture dans l’histoire des plantes médicinales. La recherche ainsi que les connaissances scientifiques en physique et en chimie ont permis d’allier le pouvoir des plantes avec la science.

En effet, il est devenu possible d’extraire les principes actifs des végétaux afin de les intégrer dans les solutions pharmaceutiques telles que nous les connaissons aujourd’hui. En effet, les pratiques anciennes et traditionnelles se trouvent réconciliées avec la science.

De nombreux éléments issus des plantes sont aujourd’hui utilisés dans les médicaments de synthèse, les soins de beauté et autres produits du quotidien. L’évolution permanente de la technique permet de rendre les traitements encore plus efficaces et plus sûrs.

Néanmoins, l’usage des plantes sous leur forme naturelle séduit de plus en plus. Nous pouvons citer notamment le pouvoir des huiles essentielles qui peuvent répondre aux multiples problèmes du quotidien. De même, certaines populations pour lesquelles la médecine occidentale est peu accessible, ont toujours recours aux plantes médicinales.

N’hésitez pas à réagir dans les commentaires ↓

Donnez votre avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut →
x
Lore and Science

Rechercher un produit

Utilisez le formulaire ci-dessous pour trouver la plante ou le produit qui vous intére.
Retrouvez-nous sur :
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique